Ouverture à la commercialisation du réseau public régional en fibre optique à Gourin, Roi Morvan Communauté

Je suis très heureux d’être aujourd’hui à l’inauguration de ce shelter qui permettra la commercialisation des 1081 lignées déployées au centre-ville de Gourin avec mes collègues de Roi Morvant Communauté.
Le déploiement de la FTTH marque une étape importante pour la commune de Gourin. Grâce à ce projet, la commune sera équipée dès 2017 !
Il est primordial que l’ensemble des territoires puissent être équipés en fibre optique, et pas seulement les centres urbains. Dans le Morbihan, c’est une tâche à laquelle nous nous employons avec conviction et détermination pour équiper l’ensemble des particuliers et des entreprises d’ici 2030. Les différentes collectivités bretonnes – que sont la Région, le Département et Mégalis Bretagne – se sont engagées en ce sens pour apporter ces investissements structurants là où l’opérateur historique ne souhaitait pas étendre son réseau par manque de rentabilité économique pour lui.
C’est un acte politique fort pour réduire la fracture numérique et favoriser ainsi l’égalité des chances.

La dimension régionale du projet est importante car, pour tous les opérateurs qui souhaiteront s’installer dans les armoires pour raccorder leurs clients, il n’y aura qu’un seul interlocuteur régional et un seul tarif d’accès.
L’économie morbihannaise en secteur rural est importante et doit avoir les moyens de bien fonctionner et de se développer. Cette installation à Gourin en est un parfait exemple. Cela permettra d’apporter une valeur ajoutée en matière d’attractivité et de développement économique pour les entreprises gourinoises.
A Gourin, le déploiement du FTTH concerne une plaque concernant 1080 prises situées au centre de l’agglomération. Les raccordements pourront se faire rapidement car environ 200 prises sont à présent raccordables.
Parmi les priorités de raccordement, on peut noter des sites liés aux compétences départementales comme le centre médico-social, le centre de secours, l’EHPAD ou encore le collège Chateaubriand, le collège privé Saint Jeanne d’Arc.
Concernant le collège, j’ai présenté à l’assemblée de mes collègues une politique de raccordement des collèges pour avoir des établissements scolaires d’avantage tournés vers le numériques. Nous devons pouvoir adapter les techniques d’enseignement aux usages de nos jeunes et les préparer aux métiers de demain.
Si nous inaugurons cette plaque à Gourin, le reste du Morbihan n’est pas en reste. En effet, des déploiements similaires sont en voie d’achèvement sur d’autres communes que sont Locminé, Baud, Saint-Jean-Brévelay, La Gacilly et Muzillac.
Au total, cette 1ère phase de déploiement concernera 50.000 prises de fibre optique jusqu’à l’abonné. La participation financière du département pour cette première phase est estimée à 1,6 M €.
Le projet sera poursuivi sur la période 2019-2023 avec une 2ème phase qui devrait représenter environ 100.000 prises à déployer sur le Morbihan.

Vous l’aurez compris, le déploiement de la fibre sur l’ensemble du territoire morbihannais est en cours et est une réalité. Nous ne laisserons aucun territoire en souffrance numérique, qu’il soit urbain, rural ou insulaire. C’est un vecteur d’attractivité indéniable de notre territoire et nous avons à cœur de donner les mêmes chances à chacun.

Infos sur Megalis Bretagne 

  

Programme Erasmus fête ses 30 ans

Nous célébrons aujourd’hui l’anniversaire de ce que l’Europe fais de mieux. En effet le programme Erasmus fête ses 30 ans.
30 ans de d’échanges et de rencontres entre jeunes étudiants européens. Il y a tout juste 15 ans j’étais moi-même en Allemagne dans la ville de Francfort. Vivre à l’étranger, apprendre ou améliorer une langue étrangère et une nouvelle façon de vivre : voilà le meilleur antidote contre les populismes qui rongent l’Europe.
Le succès que rencontre ce programme et sa réussite constante permet de booster la maturité des étudiants et doit nous emmener vers davantage d’Europe et de fédéralisme.
  

Belle et heureuse année 2017 ! Bloavezh Mat 2017 !

2015 et 2016 ont été deux années très difficiles. À plusieurs reprises, notre pays, comme nos voisins, a été frappé par des attaques d’une violence inouïe. Nous avons tous été blessés par ces événements meurtriers survenus dans nos quartiers, dans nos rues. Le monde a changé, il s’est complexifié par l’asymétrie des dangers nous menaçant.
En 2017, nous resterons condamnés comme Sisyphe à pousser notre rocher. De cette mythologie Albert Camus disait dans un texte si contemporain : « Cet univers désormais sans maître ne lui paraît ni stérile, ni fertile. Chacun des grains de cette pierre, chaque éclat minéral de cette montagne pleine de nuit, à lui seul, forme un monde. La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d’homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. » De la nécessitée de l’optimisme.
Mais vous tous, vous avez su faire front face à ceux qui voulaient nous diviser, remettre en cause notre liberté et notre mode de vie. Vous avez su vous relever, vous rassembler et faire triompher la vie dans des moments forts de cohésion nationale. J’ai une pensée fraternelle et reconnaissante pour celles et ceux défendant notre patrie et ses valeurs en France et en opération extérieure.
À l’image de cette attitude remarquable dont vous avez fait preuve, je souhaite que l’année 2017 soit placée sous le signe de l’unité. Ploemeur est une ville de diversité et de tolérance. Nous en sommes fiers, comme nous sommes fiers de nos valeurs de fraternité et de solidarité. C’est en restant fidèles à ces valeurs humanistes que nous parviendrons à relever les défis dont dépend notre avenir commun. Sur ce point l’année à venir sera un temps fort démocratique.
La démocratie consiste à introduire un peu de justice dans la jungle du pouvoir et à rendre un minuscule fragment de ce pouvoir à tous les citoyens. C’est ce qu’on appelle le vote, ne l’oublions pas. Notre contrat social est peut être imparfait par la règle de la majorité à celui qui a une voix de plus mais il est le moins mauvais de tous. Notre démocratie est imparfaite… et donc à notre image. Il nous faut vaille que vaille chérir cette utopie séculaire dont nous sommes les héritiers.
L’héritage du siècle des lumières peut s’éteindre en 2017 si on n’utilise pas chacun notre petite lumière dans les urnes. La démocratie est un progrès, nous l’avons oublié. Du manque de lumière une autre flamme peut cette fois consumer notre démocratie et ce qu’elle représente. Plus rien n’est impossible et surtout le pire si on ne prend garde aux extrêmes tapis dans l’ombre.
Qui accepterait de vivre demain comme nous vivions hier ? Dans tout ce qui touche à la science, à la technique, au niveau de vie, le progrès crève les yeux … même pour ses adversaires. Pourtant, ces derniers utilisent notre difficulté à déceler le progrès dans tout ce qui relève de la morale, de l’art et des vertus pour rejeter le bénéfice des derniers combats républicains comme ceux hérités du siècle des lumières.
Rien n’échoue comme le succès, et le succès est une réalité. « Il y a pire encore que les imbéciles qui croient au progrès : ce sont les imbéciles qui n’y croient pas », Jean d’Ormesson.
Je crois que nous sommes bien placés pour donner justement à une société nouvelle appelée « nouvel Humanisme », la valeur qui pourrait entraîner la jeunesse. De cette valeur, Ploemeur est pétrie, imprégnée. Ensemble, en 2017, nous continuerons à œuvrer avec rigueur et exigence pour le bien-vivre ensemble à Ploemeur où chacun – quelles que soient ses différences- a sa place.
Encourageons ceux qui entreprennent, innovent, prennent des risques, ils symbolisent tant la liberté et l’audace qui nous caractérisent. Ces défis exigent de notre part une capacité à débattre mais également à nous rassembler. L’un et l’autre sont indispensables pour faire progresser la justice et l’égalité. Je sais pouvoir compter sur vous, notre amour de la France ne connait pas de limite.
À l’aube de cette nouvelle année, je vous présente à toutes et à tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite. Je serai à vos côtés, fidèle à Ploemeur, à vous et à mes valeurs pour faire de cette année un temps de renouveau, d’innovation et d’espoir. Je crois que « L’idéal peut être raisonnable et que la raison peut être idéaliste » pour citer Georges Pompidou.

Belle et heureuse année 2017 ! Bloavezh Mat 2017 !

  

Travaux voie verte du Centre-Ville au Fort-Bloqué

Vous avez pu le constater, la troisième phase de travaux concernant l’itinéraire cyclable du centre-ville vers Fort-Bloqué, inscrit au plan de déplacements de Lorient Agglomération est lancé depuis quelques jours.

De Ploemeur centre à Kermorvezen / Keryan (3 km) : voie verte, (piéton vélo) largeur 3 mètres, totalement séparée de la chaussée et protégée de la circulation par divers aménagements selon les tronçons (lisse bois, noue paysagée, muret béton…) pour un budget de 465.000,00 € TTC (Dont participation de Lorient Agglomération : 80.000,00 €). La livraison est prévue au printemps 2017 soit deux mois de travaux après la trêve hivernale.

La contribution d’Imerys (Kaolins) dans les travaux a été cruciale. Les travaux qui ont été réalisés sur le tronçon allant de Lann er Roc’h à Keryan-Kergohel ont été rendus possibles grâce à une convention de mise à disposition de terrain par Imerys votée lors du dernier Conseil Municipal de la Ville de Ploemeur.
La bande de terrain mise à disposition par Imerys permet d’avoir cette largeur de trois mètres, indispensable pour créer une voie totalement séparée de la route et donc pleinement sécurisée. La société des Kaolins avait déjà œuvré en faveur du vélo lors de la création de la voie verte par le département du Morbihan en l’autorisant à traverser son exploitation.
Enfin, de Kermorvezen au Fort Bloqué, en passant par Kergoat, et St Adrien (1.7km) : les vélos pourront circuler par une route partagée, sur des petites voies communales majoritairement des chemins, qui permettront de découvrir un riche patrimoine paysager et traditionnel. 

La palette russe

Vernissage ce soir de l’exposition « la palette féerique », envoûtante culture et art russe à l’espace culturel de Plœmeur. Venez découvrir, échanger avec les artistes, nous fêterons le nouvel an russe durant une visite commentée en janvier.